GALRY - Everything but a gallery

Participation à la Nuit Blanche 2021

Human Soul x Armée du Salut

Installation Immersive : samedi 2 octobre 2021 I 18h – 2h

Human Soul présente une installation immersive dans le 13ème arrondissement de Paris pour la Nuit Blanche 2021. Cet événement fait partie du parcours Est présenté par la ville de Paris. La nuit 2021 dédiée à l’art est programmée ce samedi 2 octobre 2021.

Cet événement s’inscrit également dans le cadre de la résidence artistique menée depuis 1 an par le duo d’artistes – Anne-Laure Maison & Michel Cam (Human Soul) – en immersion totale avec les résidents de la cité de refuge/Armée du Salut.

OPÉRATION STREET ART : 4 AU 8 OCTOBRE 2021 

Des projections et des collages sonores de la parole collectée seront projetés pour la Nuit Blanche au sein de la Cité de refuge, magnifique bâtiment Le Corbusier. Cette action sera suivie d’une opération de collages rue du Chevaleret la semaine du 4 octobre.

C’est une expérience artistique, humaine et solidaire à laquelle le duo nous convie en octobre. On vous attend nombreux !

Retrouvez le détail de la programmation ici.

Ce projet artistique est mené en partenariat avec la DAC, la mairie 13 de Paris, l’Armée du Salut et bénéficie du soutien de la Fab, l’EP7 et la société LOXAM.

 

L’histoire d’Human Soul

Human Soul est un projet pluridisciplinaire basé sur la rencontre entre des artistes et des Hommes. Aux commandes : Anne-Laure Maison & Michel Cam. 

Au gré de leurs rencontres, ces artistes nous racontent des histoires d’Hommes, d’altérité, de résilience…De leurs voyages vont naître des projets artistiques et des rencontres humaines  auprès des Tagbanua, un des groupes ethniques les plus anciens des Philippines ou encore auprès des Badjaos, les nomades des mers, en Mer de Sulu. À bord de leur monocoque devenu bateau-atelier, le duo expérimente une appréhension différente du monde .  

 

Human Soul x Armée du Salut

La crise sanitaire passant par là, le duo se pose avec sa famille à Paris et explore le monde et le temps autrement. Contraste entre l’infinité de la mer et les murs de la ville. Contraste entre la liberté absolue et la contrainte. De ce nouvel état de confinement, va naître un nouveau projet artistique …La crise de la Covid les amène ainsi en novembre 2020 à accoster à la Cité de Refuge. Le duo y réside dès lors et évolue en totale immersion avec les résidents. De cet échange se développent des portraits sous formes de collages, des performances, des installations immersives, des vidéos, des traces et témoignages de la parole des résidents.